La construction de votre avenir

Investir dans une pompe à chaleur géothermique pour faire des économies

installation-pompe-chaleur-dieppe-economies-energiePour réaliser des économies d’énergie, nous avons décidé d’investir dans une pompe à chaleur air-eau dans notre maison secondaire, près de Dieppe. Je parle bien d’investissement car même si le prix à l’achat demeure très élevé, nous avons le droit à un crédit d’impôt et à cela s’ajoutent les gains que nous allons faire sur nos factures de chauffage. Sur le long terme, notre investissement sera rentabilisé. L’installation d’un tel dispositif permet d’utiliser les ressources gratuites et illimitées de la planète, en récupérant la chaleur de l’air et de l’eau, voire du sol, pour la restituer dans une maison.

Des aides et un crédit d’impôt pour soulager la facture

Notre maison près de Dieppe était à l’origine équipée de radiateurs électriques anciens, autrement dit les factures de chauffage sont extrêmement élevées. Avec notre nouvelle installation, les économies d’énergie que nous ferons seront donc considérables. Au début, j’étais un peu sceptique quant à la pose d’une pompe à chaleur (PAC) géothermique près de Dieppe, dont les hivers sont parfois rudes – humides surtout – avec des températures très basses. Mais la société Morin Ferec m’a assuré que les PAC géothermiques étaient peu sensibles aux variations des températures extérieures. Il est vrai qu’à ce prix-là, il vaut mieux être sûr. Au total, la PAC géothermique devrait nous coûter dans les 15 000€. Mais nous allons bénéficier du Crédit d’impôt pour la Transition Energétique, à hauteur de 30% du prix d’achat, ainsi que d’aides gouvernementales comme la TVA à 5,5% et l’éco-prêt à taux zéro.

Comment cet équipement est installé ?

L’installation de notre pompe à chaleur par un expert va bientôt avoir lieu. Il existe trois façons de l’installer :

  • grâce à un captage horizontal au sol,
  • un captage vertical au sol,
  • ou bien un captage vertical sur nappe phréatique.

C’est la deuxième solution que nous avons choisie car bien que les travaux soient plus importants, cela convient parfaitement aux petits terrains comme le nôtre. Cela rend aussi les sondes moins sensibles aux variations de température, puisqu’elles sont enfouies à presque 100 mètres de profondeur. Nous avons maintenant hâte de troquer nos radiateurs électriques et de commencer à faire des économies d’énergie. Pour une PAC géothermique, elles sont estimées en moyenne à 1202€ par an. En effet, pour 1kWh consommé, celle-ci en produit 3 ou 4. Donc, économiquement et écologiquement, cela vaut vraiment la peine.

 

Laisser une réponse

*