La construction de votre avenir

Remplacer des bidons alimentaires par un récupérateur d’eau pour arroser mon jardin

Depuis que je vis dans une maison, je jardine régulièrement et j’adore cette activité ! J’ai la chance d’avoir une terrasse et un beau carré de verdure, alors je prends soin d’aménager cet espace avec beaucoup de plantes et fleurs. C’est un passe-temps très relaxant et cela me permet de profiter d’un petit havre de paix en ville. Le seul problème que je rencontre, c’est au niveau de l’arrosage. L’eau est beaucoup trop calcaire où j’habite. Alors, pour l’entretien de mes plantations, je récupérais de l’eau d’une rivière que je stockais dans des bidons alimentaires. Mais ce n’était pas pratique. C’est pourquoi j’ai finalement acheté un récupérateur d’eau de pluie que j’ai installé dans mon jardin.

Quelle solution d’arrosage est faite pour moi ?

Comme mon espace vert n’est pas très grand, j’ai longtemps hésité à m’équiper d’une cuve. Mais je dois bien avouer que cette solution est beaucoup plus pratique que d’aller régulièrement remplir mes bidons alimentaires dans une rivière. Alors, pour trouver un récupérateur d’eau de pluie, j’ai fait le tour des jardineries et sites Web spécialisés. Par souci d’esthétisme, j’aurais aimé mettre une cuve enterrée. Or, la configuration de mon extérieur n’était pas adaptée. Par conséquent, j’ai opté pour une citerne de 1000 litres. Sa capacité est idéale, sans pour autant prendre trop de place et gâcher le paysage. Et quelques aménagements ont suffi pour la camoufler partiellement.

Une cuve pratique et fonctionnelle

Mon récupérateur d’eau de pluie est maintenant installé depuis plusieurs semaines, et je peux vous dire que ça me change la vie. J’aurais dû troquer mes bidons alimentaires remplis contre cet équipement depuis bien longtemps déjà ! Il n’a pas trop plu ces derniers temps, alors la citerne n’est pas complètement pleine, mais elle se remplit doucement mais sûrement. J’ai, au moins, de quoi assurer l’arrosage de mon jardin pour les prochaines semaines. Malgré sa grande capacité de litres, la cuve ne prend pas autant de place que je pouvais l’imaginer. Je l’ai installée dans un angle peu visible, puis, je l’ai ensuite camouflée par des grands bambous. De cette manière-là, le robinet est accessible et la citerne est invisible. Un véritable petit écrin de verdure à savourer toute l’année !

Laisser une réponse

*